Espace — 25 juin 2012
Excalibur Almaz décroche la Lune pour 155 millions

Excalibur Almaz, c’est le nom d’une nouvelle société spatiale qui veut envoyer des super-riches sur la Lune. Premier lancement prévu en 2015. Voici comment ils comptent s’y prendre…

 

Mais qui est Excalibur Almaz ?

Excalibur Almaz a été fondé par Art Dula, un avocat spécialisé dans les brevets spatiaux. L’homme a 65 ans et il a fondé plusieurs entreprises dans l’aérospatiale qui fournissait du conseil pour la NASA, du matériel, et même des idées d’ingénierie. la société est installée sur l’île de Man.

Logo de la société spatiale Excalibur Almaz

Technologies russes

La société spatiale Excalibur Almaz a racheté 6 vaisseaux qui datent de l’ère soviétique.Il s’agit de 4 capsules Soyouz  réutilisables (et utilisées) et 2 modules spatiaux de 29 tonnes de classe Salyut  similaires à ceux qui ont servi pour former la Station Mir. Les ordinateurs de l’époque ont été remplacés par des technologies modernes.

 

Le programme du voyage à 155 millions 

Voyager pour la Lune n’est pas donné. Pour ce prix faramineux, l’heureux voyageur pourra décoller à partir d’une fusée au choix : la H2B japonaise, la Proton russe, la Falcon 9 de SpaceX, ou la Zenit ukrainienne. Bien installé dans une capsule Soyouz limitée à 3 places, il va rejoindre l’orbite basse terrestre. Il s’arrime ensuite à un des 2 modules  spatiaux. Et celui-ci le propulsera en direction du point de Lagrange à proximité de la Lune (c’est un point dans l’espace où l’attraction de la Terre ou de la Lune s’annule). Et là, il pourra faire des révolutions autour de la Lune et se dégourdir les gambettes dans le module lunaire. Puis, ce sera alors le retour sur Terre.

 

Conclusion

Les sociétés spatiales se suivent et ne se ressemblent pas. d’un côté, certains se contentent d’une belle vue de la Terre pour 200.000$. D’autres veulent miner les astéroïdes pour plusieurs milliards, et enfin ceux-ci veulent nous envoyer en orbite autour de la Lune pour 155 millions. A mon avis, le prix est vraiment excessif pour observer la Lune quelques heures et revenir. A ce prix là, je veux au moins marcher, sauter, et télécommander un hélicoptère sur la Lune. Cette société va devoir faire ses preuves rapidement et prouver qu’elle peut assurer toute la sécurité nécessaire à ses passagers.

 

En savoir plus

Excalibur Almaz

Le site du cabinet d’avocat Art Dula

Un article sur le Huffington Post

 

Articles similaires

Partage

A propos de l'auteur

Je suis journaliste en presse jeunesse et blogueur pour des sites sur les nouvelles technologies. Comme il me reste un peu de temps libre, je suis également responsable éditorial de Sciences-mag.fr. Je suis basé à Toulouse, et vous pouvez me contacter en utilisant ce formulaire .

(0) Commentaires de lecteurs

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>