Nature & Environnement — 19 septembre 2012
Diamants : le plus important gisement de tous les temps

Pendant 40 ans, la Russie a gardé le secret.  Sur son territoire en Sibérie, un gisement contient 110 fois plus de diamants que dans le reste du monde ! C’est ce qu’a révélé cette semaine l’Institut de Géologie et de Minéraux Sobolev.

Des diamants créés par un astéroïde

Il y a 35 millions d’années, un gros astéroïde (d’une taille de 5 à 8 km de diamètres) s’est écrasé sur Terre. Il s’est écrasé dans une zone qui devait s’appeler beaucoup plus tard Popigaï en Sibérie. Cet astéroïde a formé un cratère d’une centaine de kilomètres. Popigaï est le quatrième plus gros impact terrestre d’astéroïde. Le graphite qui se trouve en grande quantité dans le sol sibérien a été immédiatement transformé en minuscules diamants dans un rayon d’une dizaine de kilomètres autour de l’impact. Ces petits diamants ressemblent à des graines grises, bleues ou jaunes de 0,5 à 2 mm. Ils ont la particularité d’être 2 fois plus résistant qu’un diamant provenant d’un gisement normal et non provoqué par la chute d’un astéroïde.

Des réserves énormes

Le nombre de diamants à extraire du gisement de Popigaï est énorme. A ce jour :

  Les 0,3% du cratère explorés donnent déjà 147 milliards de carats, alors que les réserves mondiales de diamants sont estimées à 5 milliards de carats ».

En bref, , le gisement possèderait des réserves 110 fois supérieures aux réserves mondiales de diamants. Rien que ça ! Mais attention, ça ne veut pas dire que tout le monde va pouvoir porter une rivière de diamants pour aller au MacDo.

Des diamants pour l’industrie

Le prix du diamant en joaillerie ne devrait pas s’effondrer suite à cette annonce. Les diamants du gisement de Popigaï  sont plutôt destinés à l’industrie. Les joaillers cherchent des pierres transparentes, incolores, et le moins résistantes possible pour que la taille soit moins complexe et coûteuse. Les diamants du gisement de Popigaï sont petits,  plutôt gris, bleus ou jauneset  d’une dureté incroyable, ce qui les destinent plutôt aux machines-outils de précision utilisées dans l’automobile, l’aviation,ou la santé (dentaire, ophtalmologie,etc.). De plus, l’extraction des diamants est compliquée puisqu’il s’agit d’une région avec permafrost, située à près de 200 kilomètres de la côte arctique et à plus de 400 kilomètres de la première ville.

 

Conclusion

La grande question est pourquoi ce secret ? En 1970, quand les Russes ont découvert ce gisement, ils possédaient déjà un important gisement de diamants. Et comme à cette époque, le marché était méchamment régulé, ils avaient peu d’intérêts à révéler leur découverte et à semer la panique sur ce marché. Surtout que les diamants d’impact d’astéroïde ne sont utiles que pour l’industrie. Aujourd’hui, les diamants sont indispensables dans l’industrie. Le marché est devenu mature. Les russes ont alors pensé qu’il était temps de révéler leur trésor caché. La finalité est ici économique, et le monde entier va se tourner vers eux pour avoir du diamant industriel moins cher que chez le voisin.

 

En savoir plus

L’article sur la déclassification de l’information concernant le gisement

Un article en anglais sur CSM

Un article en français dans le Nouvel Obs’

Articles similaires

Partage

A propos de l'auteur

Je suis journaliste en presse jeunesse et blogueur pour des sites sur les nouvelles technologies. Comme il me reste un peu de temps libre, je suis également responsable éditorial de Sciences-mag.fr. Je suis basé à Toulouse, et vous pouvez me contacter en utilisant ce formulaire .

(0) Commentaires de lecteurs

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>