Espace — 09 décembre 2012
Retour de l’homme sur la Lune : 2022

Golden Spike, une société sortie de nulle part, vient d’annoncer qu’elle comptait envoyer des hommes sur la Lune d’ici 2022. Le mieux ? Ces vols seront ouverts à Monsieur Tout-le-monde. Est-ce crédible ? Oui, vous allez comprendre pourquoi cette société doit être prise au sérieux.

 

Des experts

Même si personne ne connaît Golden Spike, ses dirigeant sont bien connus du domaine spatial et sont même respectés. Le projet est dirigé par Gerry Griffin, ancien directeur de vol d’Apollo et directeur du Johnson Space Center de la NASA, ainsi que par le Dr. Alan Stern, ancien chef de toutes les missions scientifiques de la Nasa et scientifique planétaire. Rien que ça !

Vous pouvez ajouter tout un collège d’experts, de scientifiques, d’ingénieurs, de conseillers ou de pilotes ayant travaillé, investi ou piloté les navettes, stations spatiales ou capsules aussi bien gouvernementales que privées.

 

 

La vision du projet

Golden Spike veut utiliser des technologies existantes pour établir la première ligne commerciale entre la Terre et la Lune. Leur but est d’offrir la Lune à des états, des sociétés ou des particuliers. Les raisons peuvent être l’exploration scientifique et les expériences, le divertissement ou simplement un objectif personnel.

 

Un projet en cours

Golden Spike appelle son approche une architecture « tête la première ». 2 ans pour la fabrication, ils veulent maximiser l’utilisation de technologie présente sur les fusées existantes ainsi que les avancées réalisées par les entreprises privées pour construire des systèmes d’atterrissage et de vol habités. Une série d’études a déjà commencé dans diverses sociétés d’aérospatiales. Il y a déjà des plans d’atterrisseur lunaire, des combinaisons lunaires, et d’équipement pour des expériences sur la surface de la Lune.

 


Un ticket à 750 millions de dollars

Le premier vol à destination de la Lune coûtera 1,5 milliards de dollar pour 2 personnes. Forcément à ce prix, le vol va être sélectif, mais il était évident qu’un retour sur la Lune, même en utilisant des technologies existantes, allait coûter un bras. Il se trouve que ce genre de voyage vous coûtera également un deuxième bras et votre chemise. Il y aura ensuite une vingtaine de vols qui s’étaleront sur 10 ans. Le prix devrait également baisser significativement.

 

En conclusion

Golden Spike est exactement le type de société qui avance dans la même veine que les autres sociétés spatiales que nous connaissons actuellement. Entre Elon Musk qui veut construire sa ville sur Mars, Excalibur Almaz qui veut vous envoyer dans l’espace pour 200.000$ et Planetary Ressources qui veut ouvrir une mine sur un astéroïde, nous sommes soit en plein délire mégalomaniaque de milliardaires, soit en pleine avant-garde visionnaire. Mais là, seul l’avenir nous le dira.

 

En savoir plus

Golden Spike

Articles similaires

Partage

A propos de l'auteur

Je suis journaliste en presse jeunesse et blogueur pour des sites sur les nouvelles technologies. Comme il me reste un peu de temps libre, je suis également responsable éditorial de Sciences-mag.fr. Je suis basé à Toulouse, et vous pouvez me contacter en utilisant ce formulaire .

(0) Commentaires de lecteurs

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>