Nature & Environnement — 07 janvier 2013
Un calamar géant filmé pour la première fois

C’est énorme ! Un calamar géant a été filmé pour la première fois dans son habitat naturel, par 900 mètres de fond, au large du Pacifique.

La chasse au mythe

Pendant plusieurs siècles, le calamar géant était un animal légendaire aussi réaliste que les licornes ou les elfes. Nombreux scientifiques pensait que ces histoires de poulpes géants n’étaient que des affabulations de marins ivrognes en mal de reconnaissance sociale. Ils ont écrit des livres pour prouver qu’un animal tel que le calamar géant ne pouvait exister. Heureusement, avec le temps, les preuves et les témoignages se sont accumulées, on a trouvé des bouts de tentacule. Un jour, l’océan a rejeté  un calamar géant mort sur une plage, puis un bateau a réussi à en capturer un  (vous pouvez d’ailleurs en voir un au Muséum d’histoires naturelles de Paris). Ce n’était donc pas un mythe, mais un calamar… et une belle bête.

 

 

Filmé dans le Pacifique

Ce monstre de légende, tantôt baptisé Scylla par les grecques ou Kraken selon les légendes nordiques, est timide. Le monstre avec un corps de 3 mètres et d’une longueur de 8 mètres a enfin été filmé vivant dans son habitat naturel alors que toutes  les précédentes expéditions étaient revenues bredouilles. Cet exploit a été réalisé par Tsunemi Kubodera, un chercheur japonais qui était déjà parvenu à filmer depuis son bateau un autre type de calamar géant (Taningia danae) en 2006 après l’avoir ramené en surface. Cette fois, il a débusqué le calamar géant à 630 mètres de fond alors qu’il se trouvait dans un sous-marin à environ 15 kilomètres à l’est de l’île de Chichi, dans le Pacifique nord.  Avec des collègues du musée scientifique nippon, ils ont ensuite suivi le géant jusqu’à 900 mètres de profondeur avant qu’il ne disparaisse dans les abysses. Ces images exceptionnelle seront diffusés le 27 janvier 2013 sur Discovery Channel.

calamar géant japon Architeuthis

Conclusion

Des yeux gros comme  des assiettes, des ventouses tranchantes comme des rasoirs, l’Architeuthis est impressionnant. Dommage que le calamar filmé ne soit pas complet. Il lui manquait les deux principaux tentacules. peu importe, c’est un document exceptionnel qui était recherché comme le Saint-Graal des naturalistes. Maintenant, j’attends vraiment qu’ils filment le Bigfoot… ou plus simplement un Mesonychoteuthis, un calamar géant encore plus grand que l’Architeuthis.

 

En savoir plus

Discovery

 

Photo : NHK/Discovery Channel

Articles similaires

Partage

A propos de l'auteur

Je suis journaliste en presse jeunesse et blogueur pour des sites sur les nouvelles technologies. Comme il me reste un peu de temps libre, je suis également responsable éditorial de Sciences-mag.fr. Je suis basé à Toulouse, et vous pouvez me contacter en utilisant ce formulaire .

(2) Commentaires de lecteurs

  1. « Un jour, l’océan a rejeté un calamar géant mort sur une plage, puis un bateau a réussi à en capturer un »
    Sans commentaire !

  2. Hier soir il y a eu un reportage diffusé sur arte sur l’expédition qui a ramené ces images. Super intéressant, on comprend mieux l’importance de cette découverte.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>