Espace — 03 février 2013
L’Astéroïde 2012 DA14 va raser la Terre de très près

Le 15 février 2013, l’astéroïde 2012 DA14 va battre le record de proximité avec la Terre. Jamais un objet aussi gros n’est pas aussi près de nous. Il passera même 2 fois moins haut que certains satellites ! Alors, quels sont les risques d’impact ? Que se passerait-il ? Et pourra-t-on le voir à l’œil nu ? Toutes les réponse se trouvent ici bien évidemment.

 

2012 DA14 : un astéroïde  moyen

Même s’il est décrit comme un astéroïde de taille moyenne, l’astéroïde 2012 DA14 mesure quand même 50 mètres de large. Il serait composé de roches et non de métal ou de glace. Un astéroïde de cette taille passerait à proximité de la Terre tous les 40 ans et ne la toucherait que tous les 1200 ans.

 

L’impact d’un astéroïde de 50 mètres ?

S’il tombe sur Terre, l’astéroïde ne causera pas un cataclysme. Le tout, c’est de se trouver ailleurs qu’en dessous. Des astéroïdes de cette taille sont déjà tombés sur Terre. Par exemple, aux États-Unis, dans le désert de l’Arizona, un astéroïde de la même taille de 2012 DA14 mais composé de fer a creusé un cratère d’1,5 km de large il y a 50.000 ans. De même, en 1908, en Russie, un astéroïde similaire a explosé au-dessus de la Sibérie. Le souffle de son explosion a couché des milliers d’hectares d’arbre de la forêt sibérienne.

Asteroide 2012 da14

Pas d’impact, mais un record

La trajectoire de l’astéroïde est suffisamment bien connue pour que la NASA écarte l’éventualité d’une chute sur Terre. Mais tout de même, l’astéroïde 2012DA14 passera à seulement 27.680 km au-dessus de l’Équateur. Les satellites les plus hauts, les satellites de navigation et de communication  en orbite géosynchrone, se trouvent à  36.000 km d’altitude. Oui, selon Don Yeomans, le directeur du programme de suivi des astéroïdes : « depuis que nous avons commence la surveillance régulière du ciel dans les années 1990, nous n’avons jamais vu un objet si gros passer si près. »

 

En conclusion

Il n’y a donc aucune raison de s’inquiéter, ce n’est pas encore la fin du monde.  Mais une chose est certaine, les astronomes vont pouvoir s’en donner à cœur joie. Le 15 février, nous aurons une nouvelle étoile très brillante dans le ciel. L’astéroïde sera observable à l’œil nu, et se déplacera très vite. Chaque minute, il franchira dans le ciel l’équivalent de deux largeur de pleine Lune. Un moment à ne pas rater si le ciel n’est pas nuageux.

 

En savoir plus

L’article sur le Near Earth Object Program

La fiche sur le risque d’impact

 

Illustration : JPL

 

Articles similaires

Partage

A propos de l'auteur

Je suis journaliste en presse jeunesse et blogueur pour des sites sur les nouvelles technologies. Comme il me reste un peu de temps libre, je suis également responsable éditorial de Sciences-mag.fr. Je suis basé à Toulouse, et vous pouvez me contacter en utilisant ce formulaire .

(1) Commentaire de lecteur

  1. LES SCIENTIFIQUES…… DU MONDE ENTIER SON TELLEMENT NUL?????QUILS NE POSSEDE PAS DE LAZER TRES PUISSANT POUR DESINTEGRER UN ASTEROIDE??DANS L’ESPACE.?EN 2013…TOUS SES SCIENTIFIQUES SON NUL DE NUL??A PART POUR LE PROJET HAARP???QUILS ON DEVELOPER POUR FAIRE DU FRIC????HAARP VOUS AVEZ LES INFOS SUR LE NET.?VOUS SERREZ SURPRIS DE VOIR LES INFOS QUI CI TROUVE.?HAARP VOILA TOUT CE QUE SAVENT FAIRE TOUS SES MINIS DE NUL DE SCIENTIFIQUE EN 2013??ILS NE SAVENT PAS MAITRISER LES SITUATIONS CRITIQUE????COMME DANS L’ENSEIGNEMENT OU ILS SON AUSSI NUL DE NUL?????LA PREUVE TOUS LES JOURS A LA TV.??????

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>