Nouvelles-Technologies — 26 septembre 2019
Faut-il courir ou marcher sous la pluie ?

 

Quand il pleut et que vous avez oublié votre imperméable ou votre parapluie, et que vous voulez rester aussi sec que possible… Faut-il marcher et passer plus de temps sous la pluie ou faut-il courir et ainsi avoir plus de gouttes de pluie qui se projettent sur vous ?

Ah salut, c’est moi Norbert. Aujourd’hui, nous allons tenter de répondre à une question que vous vous êtes certainement posé un jour où l’autre. Quand il pleut et que vous avez oublié votre imperméable ou votre parapluie, et que vous voulez rester aussi sec que possible… Faut-il marcher et passer plus de temps sous la pluie ou faut-il courir et ainsi avoir plus de gouttes de pluie qui se projettent sur vous ?

Alors, à votre avis, faut-il courir ou marcher sous la pluie pour être le moins mouillé possible ? Pas d’inquiétude, je vais vous expliquer…

Pour répondre à cette question, j’ai repris les calculs réalisés par une excellente chaîne YouTube baptisée One Minutes Physics que je vous recommande vivement si vous parlez très bien anglais.

 Donc, voici comment se pose le problème.

Il faut savoir que quand vous vous déplacez, vous évitez des gouttes qui tombent mais vous vous mettez sous une nouvelle goutte de pluie. Ce qui signifie le nombre de gouttes qui tombent sur votre tête est constant. Peu importe votre vitesse. Donc que vous restiez immobile, ou que vous bougiez, le même nombre de gouttes tombera sur votre tête à chaque seconde.

Si vous ne bougez pas, vous ne recevrez des gouttes que sur votre tête. Par contre si vous courrez, vous percuterez aussi des gouttes qui se trouvent devant vous et vous serez donc plus mouillé.

Donc à chaque seconde, vous serez plus sec en ne bougeant pas et plus vous allez vite et plus vous vous mouillez.

Si vous tentez d’aller d’un point A à un point B, rester immobile ne vas pas vous aider. Mais en marchant, vous allez tout de même percuter des gouttes d’eau. Et peu importe votre vitesse, vous percuterez toujours le même nombre de goutte d’eau. Ici ce n’est pas le temps qui compte, mais le nombre de mètres que vous avez à parcourir sous la pluie.

Ainsi, comme vous allez percuter le même nombre de gouttes de pluie sur vos côtés. La seule manière d’être moins mouillé, c’est de réduire le nombre de gouttes de pluie qui vous tombe sur la tête et pour cela, c’est d’aller vous abriter le plus rapidement possible. Donc, la prochaine fois qu’il pleut et que vous voulez moins vous mouiller… courrez !

Voilà, cette vidéo est terminée… n’hésitez pas à en parler autour de vous, à cliquer sur le pouce et à vous abonner à la chaine, je vous réserve plein de nouvelles surprises dans les jours qui viennent.


Articles similaires

Partage

A propos de l'auteur

Je suis journaliste en presse jeunesse et blogueur pour des sites sur les nouvelles technologies. Comme il me reste un peu de temps libre, je suis également responsable éditorial de Sciences-mag.fr. Je suis basé à Toulouse, et vous pouvez me contacter en utilisant ce formulaire .

(0) Commentaires de lecteurs

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>